Record de température en Sybérie avec 38°C

La chaleur record en Sibérie constitue un « puissant signal d ...

Samedi 20 Juin 2020, , en Sibérie située à 67° de latitude nord a enregistré un record de température de 38°C.

Depuis plusieurs mois, des températures anormalement élevées sont régulièrement relevées dans la région.

En termes de réchauffement climatique, les températures record continuent de tomber. Selon les données de Pogoda i Klimat, un site Web qui compile des données météorologiques russes, la ville de Verkhoyansk en Sibérie, qui compte 1 300 habitants a enregistrés le samedi 20 juin, 38 degrés Celsius.

La ville est située au-dessus du cercle polaire arctique de la République de Sakha, à environ 4 660 kilomètres au nord-est de la capitale russe Moscou. Les météorologues disent que de telles températures n’ont jamais été observées en dehors du cercle polaire. Verkhoïansk est à 67 degrés de latitude nord.

 

Apparition de feu de forêt

La ville de Verkhoïansk est reconnue par le Livre Guinness des records pour sa température extrême, avec une température minimale de -68 ° C et une température maximale de 37,2 ° C. Selon les données de The Weather Channel, la température moyenne de Verkhoïansk est d’environ 20 ° C à cette période de l’année. Le record de samedi était donc de 18 ° C plus élevé.

Par conséquent, des températures très élevées en dehors du cercle polaire ont été observées. Néanmoins, ils sont exceptionnels, d’autant plus que si le résultat de la mesure est confirmé, il constituera le record le plus élevé de 38 ° C.

Depuis plusieurs mois, des températures inhabituellement élevées ont été observées dans la région. Ils ont également provoqué de terribles incendies de forêt, qui ont brûlé des millions d’hectares de terres. Selon Avialesokhrana, une agence gouvernementale qui surveille les incendies de forêt, plus de     275 000 hectares ont été brûlés en République de Sakha.

Près de 3 millions d'hectares en feu en Sibérie

La Sibérie étant l’une des régions les plus froides du monde, les scientifiques s’inquiètent des conséquences de cette température élevée. Surtout depuis 2019, des records dans ce domaine ont été enregistrés.

Un triste record, qui pourrait être une nouvelle fois battu.

 

Muoy-leng HUOY